Connexion

Catégories

Alain Laboile, sa série « La Famille »

Sculpteur, photographe et père de six enfants, Alain Laboile a entamé un album de famille en 2007, à l’âge de 39 ans. La série « La Famille » était au commencement son trésor intime. Ce photographe autodidacte qui ne possède qu’une photo de sa propre enfance, désirait simplement marquer le temps qui passe avec les siens.  L’album de famille a rapidement franchi le cadre intime pour séduire la toile. Chaque jour, des dizaines de milliers d’internautes, dans le monde entier, attendent les nouvelles images de cette « tribu » française qui vit insolemment, au bord du monde.  En décembre 2012, le New York Times célèbre le talent d’Alain Laboile. Les premières expositions suivent, d’abord au Japon et aux Etats-Unis, puis en France, début 2015 avec l’exposition collective « Aux frontières de l’intime ». Parmi les photographies de  Bernard Plossu, Julien Magre, Patrick Taberna, Fouad Elkouri, Nelli Palomäki et celles d’autres artistes comme Alessandra Sanguineti, Emmet Gowin et Ralph Eugene Meatyard, les images d’Alain Laboile prennent désormais leur place dans la longue tradition de la photographie de famille. La série « La Famille » est entrée en 2014 dans la collection du Musée français de la photographie.  De sa cabane-atelier, sur......

Enchevêtrement

Une photo Off du marathon, prise par Blinky au petit matin. Canon EOS 3, Portra 400...

7 janvier 2015…

Aujourd’hui quelques uns de nos photographes seront présents en reportage photo à la marche républicaine pour soutenir Charlie… A la demande des pouvoirs publics le dispositif Croix-Rouge sera de grande envergure, nos photographes vont également à nouveau entrer en immersion à leurs côté pour continuer le projet photo. Nous publierons les photos de la marche dans un article d’ici quelques jours… Ici, une photo que Fred a fait lors du rassemblement de jeudi…...

L’après Bars en Trans

Outch. Alors ça y est les Bars en Trans c’est fini ? Mais…POURQUOI ?  Parce-que sinon Grumpy, tu sais, on apprécierait plus autant ces 3 jours de dingue ! Je vais te narrer aujourd’hui petit lecteur, ce qu’est une journée type Bars en Trans pour nous, photographes. Si on peut appeler ça une journée type hein, parce-que c’est le dawa total, on court partout. Et on aime ça en plus. Depuis l’année dernière on réalise une série hors-murs de portraits des artistes. L’idée, les chopper avant/après leur concert, dans les rues pavés de Rennes une bière à la main, une galette-saucisse dans l’autre, en attente dans leur van, ou encore à faire leur balances dans les bars. Du nature, du brut, du spontané. Du coup pour nous, l’aventure ça commence dès le jeudi début d’après-midi. Les bénévoles s’affairent, les artistes commencent à arriver et la bière à être servie. Dans l’équipe des Bars en Trans il y a des chouettes gens courageux qui passent 52 heures à interviewer les groupes, à rédiger sur le blog, et à faire en sorte que les Bars en Trans soient présents sur la toile (et à manger des cochonneries pour tenir 52 heures : oui, je les ai......

The last

Matos pendant ses prégrinations photoesques en ce samedi soir trèèès frais mais chaud dans les bars !...

Séance improvisée

Et hop, petits portraits de Bagarre. Un accueil rennais comme il se doit…dans les toilettes du QG. Trash&Classe. (Ils seront ce soir à La Trinquette !)...

Prêt pour le grand plongeon ?

Qu’ils sont mignons nos petits photographes. En plein shoot des préparatifs (installation, balances…) du groupe rennais Santa Cruz ! Plouf !...

Comment qu’c’est après les concerts ?

Alors que certains se sont vu traiter leurs photos pendant 3 longues heures après la soirée à shooter, ce matin d’autres sont déjà sur le pied de guerre pour aller redéclencher à la piscine St Georges pour un « concert exceptionnel ». Les derniers s’attèlent à vous pondre les plus beaux articles sur notre merveilleux site ! Bonne journée fraîche et ensoleillée ! http://www.barsentrans.com/2014/11/28/concert-a-la-piscine Oh oui, elle l’a été....

Hey !

Jérémie avec le staff de L’association La Curieuse !...

Ca démarre fort !

Et oui chez nous la photographie des BET ça commence dès le jeudi après-midi ! Et quoi de plus cool que de rencontrer les groupes avant qu’ils jouent ? Michaëla a rencontré  le groupe Baptiste W. Hamon, au QG des Bars en Trans. Et ça donne ça. Non loin d’ici Céline photographiait Marie Flore !...

BARS EN TRANS H-5

42 groupes, 12 bars, 10 photographes… ça y est, on est sur le pied de guerre ! Armés de nos objectifs et de nos boîtîers tropicalisés expressement en cas d’accidents liés au houblon, on est fin prêt pour aller shooter l’ambiance des bars en trans ! Cet après-midi Estelle et Céline sont venus déposer les tote bag et pass de tous nos photographes chez notre cher Président. Et on ne pouvait pas passer à côté d’une petite photo ! Cette année on continuz bien sûr à photographier dans les bars, l’ambiance, les groupes, la sueur sur le front du guitariste, mais on reste fidèle à notre projet « hors murs ». Souvenez-vous de nos portraits pris au fisheye l’année dernière. Nous allons tout mettre en oeuvre pour continuer cette série, et essayer de se faufiler un peu partout pour capturer les déchargements de camion, les balances, les artistes qui se baladent dans nos rues avant leur concert… On vous laisse avec quelques clichés pris l’année dernière et on vous souhaite un bon jeudi agité  ! Pale Grey par Hélène B. Chill Bump par Ayah Soviet Suprem par Céline.S...

L’immersion Croix-Rouge

Aujourd’hui c’est jour de fête ! Bon ok je m’enflamme. Mais quand même ! Nous lançons ce tout nouveau blog qui on espère vous plaira. Et pour accompagner cet article, voici un petit teaser de la série de l’immersion à la Croix-Rouge par Guillaume et moi-même. L’article devrait paraître bientôt sur notre site… A surveiller donc....

Darkness #1

Photo by EsTeLLe, prise dans le cadre de la soirée Feu & Lumière…...

Evil Child

EsTeLLe nous présente Evil Child, toujours dans la série Feu & Lumières…...

« Médecins de campagne » par Denis Bourges

Un reportage touchant d’un fils de médecin de campagne, qui plus tard a décidé de comprendre et photographier ce lien si particulier entre soignant et soigné. Source : http://tempsreel.nouvelobs.com/galeries-photos/photo/20141014.OBS2052/en-images-journal-d-un-medecin-de-campagne.html...

Lee Jeffries et ses portraits n&b

Découverte de Lee Jeffries, un photographe vivant à Manchester ayant débuté sa carrière dans le milieu sportif. Sa rencontre avec une jeune sans abri a changé sa vision, l’amenant alors à se pencher vers le portrait avec des regards et des sublimes portraits en noir et blanc. http://500px.com/leejeffries...

LOVE & MONEY – THÉÂTRE DU CERCLE – MAI 2014

Love & Money – Théâtre du Cercle « Au commencement, Jess et David vivent l’amour fusionnel. Puis la consommation compulsive et la quête effrénée d’argent dans un monde d’argent-roi les font basculer dans la monstruosité, sans qu’ils en soient conscients. » Construite comme une étude en sept tableaux, dans une langue vive et un humour cinglant, Love & Money exprime l’image d’une société à bout de souffle, où l’homme peine à se construire et à se réaliser en dehors des schémas proposés par l’idéologie capitaliste libérale. Texte: Dennis Kelly, traduction Philippe Le Moine et Francis Aïqui Mise en scène: Morien Nolot Jeu: Alan Commandoux, Arnaud Dallongeville, Graziella Fief, Jackie Aubrée, Jonathan Perrinet, Mathilde Guée, Orianne Siret, Patrick Rocher, Sophie Lesèche etWilfred Waechter. Lumière Loïc Even Merci à l’ensemble de l’équipe EsTeLLe [/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]...

PETITS PAS A PARIS

Hélène B – Diana mini – Fujifilm Superia Xtra 400 asa 135mm Blinky – Minolta X500 – Kodak Pro Portra 400 asa 135mm Blinky – Mamiya C330 – Kodak Pro Portra 400 asa 120mm...

Les cauchemars de Nicolas Bruno

Plongez dans les cauchemars de Nicolas Bruno car c’est là qu’il puise son inspiration. Ce jeune photographe met en scène avec une grande maitrise un univers à la fois étrange et surréaliste. Vous pouvez retrouver l’ensemble de son travail ici : http://www.nicolasbrunophotography.com/PORTFOLIO...

Le saule pleureur

A travers des feuillages, j’ai trouvé une douce lumière qui caressait un saule pleureur… by Hélène...

Inframen, par Nir Arieli

“Inframen“, une magnifique série de portraits infrarouges du photographe Nir Arieli. Dans son travail photographique, Nir Arieli questionne les danseurs et leurs relations au corps. Ici, il met en avant les vergetures, cicatrices et autres craquelures créées par une sollicitation parfois excessives des membres des danseurs. La technique utilisée souligne à la fois la force et la maitrise qui se dégage du corps des danseurs mais aussi une certaine déchirure. « Etre danseur, c’est faire travailler son corps jusqu’à l’extrême », explique Nir Arieli. Je vous invite à regarder l’ensemble de la série: http://www.nirarieli.com/index2.html Mais aussi tout son travail qui est remarquable : http://www.nirarieli.com...

Figurine

Photo d’un petit projet de livre photographique de figurines version comics en cours de réalisation. Les figurines sont réalisées par Yanik ‘KINOEIL’ Bordet, les photographies par Céline ‘CELEVNA‘ Salin, la mise en page sera effectuée en collaboration… By Céline ‘CELEVNA’...

Real life instagram

Real Life Instagram est le nom du projet de l’artiste Bruno Ribeiro qui propose de passer du virtuel au réel , ou comment utiliser  Instagram “dans la vraie vie “. Pour cela il a recomposé les encadrements Instagram ( lieu, like, comment, …) et la possibilité de mettre un film de couleur pour servir de filtre. Le projet est à la fois drôle, décalé et surtout  ingénieux, bien vu monsieur Ribeiro. Bien sûr je vous conseille d’aller voir l’ensemble de la série ici : http://reallifeinstagram.com...

Robert Billsky Bilbil

Robert Billsky Bilbil, photographe de mode, en autre, nous embarque littéralement avec l’artiste Você issu du street art dans son univers glamour trash et rock’n roll. Ils ont imposé leurs univers aux passants, aux spectateurs, en recouvrant les murs d’une petite place dans le quartier du panier à Marseille, ainsi que ceux de la galerie, des collages de Você. À cet instant un choix, celui de rentrer ou non dans cette antre pour se laisser emporter loin de la réalité et pourtant sans jamais y avoir été aussi près. Pour y découvrir dans cette installation picturalo-photographique  le détournement de ce corps aux canons de beauté de notre époque, des podiums et magazines de mode fantasmés. Ce corps tatoué de ces dessins comme la réalité pénétrant  la photographie qui en dévoile la vérité. Mais quelle vérité ? La confrontation du « beau », de la brutalité, du fantasme et de la réalité ne cesseront donc pas d’interroger les mots alors que le corps ressent l’indicible. Possession robert billsky et Você, galerie 31 13, Marseille, 2012 https://www.facebook.com/photo.php?fbid=528480110531432&set=t.607724320&type=3&theater https://www.facebook.com/photo.php?fbid=10151108182193439&set=t.607724320&type=3&theater http://billsky.free.fr http://ateliervoce.com...

L’enfer c’est les autres

par Cél evna L’Homme cet animal spatio-temporel faisant sa compréhension de l’autre par le jugement (sa compréhension du monde par la généralité) au risque de l’y enfermer, lui ôtant la possibilité d’être quelqu’un d’autre à chaque instant, le figeant dans le temps....

L’urbex par Niki Feijen

Niki Feijen, un grand monsieur de l’urbex tout droit venu des Pays-Bas. Cet addict aux escaliers, a trouvé dans les lieux abandonnés une atmosphère particulière qui selon lui suffit elle-même à être une oeuvre d’art. Ce fut difficile de choisir une seule photographie pour illustrer son talent, mais j’ai opté pour celle-ci pour les souvenirs qu’elle peut rappeler à chacun… Pour découvrir ses œuvres et en prendre plein la tronche c’est par ici : http://www.nikifeijen.nl...

Basilica

Basilica Maria Maggiore, Bergamo, Italia. Par Matos....

Rêve…

Mise en scène: Rêve, petite fille rêve! by Cél Evna...

Rêve…

Mise en scène : Rêve, petite fille rêve! by Cél Evna...

Les ruines industrielles par Lynch

Une exposition à Londres, The Factory Photographs qui se tient à la Photograph’s Gallery jusqu’au 30 mars 2014, retranscrit en quatre-vingt  photos les voyages de David Lynch à travers les paysages d’usines en ruines sur une vingtaine d’années. Pendant deux décennies, de 1980 à 2000, le cinéaste s’est rendu sur d’anciennes friches en Allemagne (Berlin), Angleterre, Pologne (Lodz) et aux Etats-Unis (principalement à New York et dans le New Jersey) pour en tirer les quatre vingt photographies qui composent l’exposition. Source: http://fluctuat.premiere.fr/Expos/News/Des-ruines-industrielles-photographiees-par-David-Lynch-3948626...

Christopher Morris

Christopher Morris est un membre fondateur de l’agence VII, il  a travaillé durant des années  pour le Time Magazine en couvrant différents conflits dans le monde. Depuis plusieurs années, il oriente son travail sur son pays, les Etats-Unis. En 1981, le jeune photographe  Christopher Morris a exploré l’ univers underground que représentait le métro de NYC. Il passa 6 mois à explorer les entrailles du métro et à rendre – compte du quotidien des usagers. L’ensemble de la série se trouve ici : www.christophermorrisphotography.com...

JeeYoung Lee et le rêve

JeeYoung Lee est une jeune artiste diplomée de l’université de Séoul qui photographie le rêve. Dans son petit studio de 3 mètres sur 6, elle met en scène ses créations inspirées de films , livres et  contes grâce à une belle maitrise de la mise en scène. Ici vous pouvez reconnaitre “la petite fille aux allumettes”. Pour arriver à ce résultat “sans retouche numérique” , elle mélange la photographie et la création plastique. Vous pouvez retrouver l’ensemble de la série sur le site de la galerie Opiom qui va l’exposer prochainement. http://www.opiomgallery.com/fr/artistes/oeuvres/17/jeeyoung-lee...